Guide | Notes
Test de lecture
Questionnaire
Plan
Forme, structure
Analyse détaillée
Examen
Rédactions
_________

Les Confitures de coings
(Exemple de plan détaillé d'un chapitre)

Souvenirs d'enfance (analyse du chapitre V, p. 75-94)
(Les numéros correspondent aux paragraphes de ce chapitre)

1. Paroles de Frank: il aime les confitures. Souvenirs de sa mère, de son enfance. Allusion à Proust.

- Frank est cultivé, il connaît la littérature française et anglaise; -le récit va de plus en plus plonger les souvenirs des deux personnages.

2. Réflexions: François ne connaît pas Proust. - François est ignorant, naïf; - L'auteur, Ferron, est ironique: il se moque un peu de son personnage.

3. Réponse de François: non.

4. Réflexions de François: il espère que le chat a empoisonné les confitures. - esprit de vengeance de François.

5. Paroles de Frank: il pense à Butler.

6. Réflexions de François: il ne connaît pas Butler.

7. Paroles de François: l'indifférence.

8. Paroles de Frank: explication sur Samuel Butler: la mémoire est comme un cône renversé.

- Cette explication annonce les souvenirs de François: Butler retournait dans son comté natal, Hertford, 20 ans après, pour retrouver un souvenir;

- Répétition: Proust reprend la même idée 20 ans après Butler;

- La conclusion du paragraphe décrit exactement ce que Frank et François vivent: partir d'un fait simple, pour se souvenir de son enfance.

9. Réflexions de François: ne comprend pas la relation avec les confitures.

- Ils remontent la rue Saint-Vincent.

- Signe de naïveté, d'inconscience, d'ignorance de François.

10. Paroles de Frank: ils se dirigent vers l'Alcazar. Sa mère a rencontré Butler à Montréal en 1815(!).

- L'Alcazar représente les quartiers de Frank: il est chez-lui;

- poursuite des souvenirs associés à sa mère.

11. Citation sur le discobole de Butler.

12. Dialogue Frank - François: François ignore le poème; Frank est déçu.

13. (Passé simple). Récit de François: il raconte que Frank lui expliqua le poème de Butler et les justifications de la dernière strophe.

14. Dernière strophe du poème de Butler.

15. Paroles et réactions de François: les Anglais n'ont pas l'habitude de se déprécier. Spurgeon doit être parfois un CF.

16. Paroles de Frank; réflexions de François.

17. Paroles de Frank: il raconte son enfance à Québec. Il cite un poème de son père.

18. Réflexions de François: les Écossais entretiennent des jardins suspendus. Ils arrivent à l'Alcazar (au fond d'une crevasse, comme en enfer).

19. Interpolation d'auteur: commentaires sur la symbolique des oiseaux (citation d'un naturaliste).

20. Interpolation d'auteur: apparition d'un nouvel homme qui ira sur la Lune. Les différences entre les peuples seront invisibles. "J'ai peine à te haïr... ma haine est périmée...

21. Fin de l'interpolation de l'auteur: Notre roman, mon cher Frank. Passage du je (auteur) au je (narrateur) sous le parapluie anglais de Frank. Il pleut.

22. Souvenirs de François: description géographique. Annonce la genèse de son comté.

23. Récit de François: la genèse du comté; géographie et premier peuplement (comme une pyramide): la géographie de son enfance.

24. Paroles de Frank: avant de grandir à Québec, il a vécu à Louiseville. Histoire de son père, début de son ministère et dernier pasteur anglican.

25. Récit de François: arrivée à l'Alcazar: description des clients cosmopolites, présentation de Barbara.

26. Récit de François: suite de la description de l'Alcazar, la table de Frank, les musiciens.

27. Souvenirs de François: souvenirs de la mitaine de Louiseville.

28. Souvenirs de François: poursuite de l'histoire du comté de Maskinongé (interpolation d'auteur sur le Québec). Il se rappelle les Tarlanes.

29. Souvenirs de François: plus personnels, centré sur l'église anglicane.

30. Dialogue entre Frank et François: plus ou moins compatriotes; discussions sur les Tarlanes.

31. Récit de François: Frank rit de se savoir Tarlane; compatriote par abandon; souvenir de la sentence suspendu, exilé de son pays natal, il y revient après vingt ans.

32. Récit de François: entrée de Barbara, il pense à sa mère.

33. Poème du cousin Rodolphe sur la genèse et l'absence de pommier dans le comté de Maskinongé.

34. Souvenirs de François: sa mère a hérité du père de Rodolphe (mort fou) d'un chalet qui est comme le paradis du notable québécois.

35. Récit - souvenirs de François: en haut de Saint-Paulin il y a le Bout-du-monde, avenue merveilleuse qui conduirait au paradis s'il n'y avait le détour de la rivière.

36. Récit de François: sa mère lui sourit du Bout-du-monde; description de la toile peinte par sa mère.

37. Souvenirs de François: promenade en auto avec son père (après la mort de sa mère); la rivière lui fait mal... une si fine épine qu'il ne peut la voir.

38. Souvenirs de François: à 14 ou 15 ans, François veut percer le secret de la rivière (une avenue du ciel); la rivière cache un secret, une épine, une beauté inconcevable: le sourire de sa mère cadette.

39. Récit de François: Barbara vient s'asseoir; il aurait reçu un coup de poing sur l'oeil; il a perdu son enfance décevante, son enfance orpheline d'elle-même.

40. Réflexions de François: Frank, vous n'êtes pas mon père!

41. Récit de François: Frank attend son heure, ne parle pas; Barbara est contre lui; il a oublié qu'il est gérant de banque; il se sent rajeunir; Barbara est sa peur enfantine: sauvons-nous des Tarlanes, de Frank.

42. Paroles de Frank: il invente François à s'en aller, il les attendra à l'Alcazar

en haut

 

 




   
 
Notre équipe
Rédaction et conception générales : Luc Gauvreau
Collaborateurs : Pierre Cantin, André Berger, Marcel Olscamp avec le soutien et les encouragements de Marie et de Martine Ferron, et l'aide financière du groupe de recherche "Éditer Ferron" et de la Fondation du Prêt d'honneur de la Société Saint-Jean-Baptsite
Conception et réalisation du site Internet par Vortex Solution