Détails bibliographiques


Les confitures de coings et autres textes
Rééditions

Les confitures de coings et autres textes
Les confitures de coings et autres textes, Éditions Parti pris, 1972, 326 p.
(Lire un extrait de l'oeuvre)


Présentation
Que dire des Confitures de coings de Jac-ques Ferron sinon qu'il s'agit là de l’un des plus beaux livres qui s'est écrit chez nous ces dix dernières années?

Les confitures de coings sont une nouvelle version de La Nuit, parue en 1965. L'explica-tion du changement de titre, c'est Ferron lui--même qui la donne en disant dans son Ap-pendice aux Confitures de coings ou Le congédiement de Frank Archibald Campbell que le titre de son récit était trop ambitieux et qu'il lui paraissait alors plus important d'insister davantage sur le poison. D'ailleurs, cet ouvrage de Ferron regroupe également deux autres récits: Papa Boss (dont le titre su-blime dit tout) et La créance, ce court mais combien émouvant texte sur son enfance.

Toute son œuvre, et particulièrement Les confitures de coings, nous dit bien jusqu'où nous pouvons aller, nous Québécois, dans l'expérimentation d'un langage original, col-lant à nous comme une sangsue mais allant paradoxalement, beaucoup plus loin que nous-mêmes. Exigence et responsabilité de son écriture. Dans cette perspective, person-ne n'est allé aussi haut que Ferron. Et aussi profondément.

Victor-Lévy Beaulieu, Québec-Presse, avril 1973

(Présentation de la réédition chez Parti pris en 1977)
Jugements critiques




Présentation
Nouveautés
Contes
Romans et récits
Théâtre
Historiettes et essais
Correspondances
Lettres aux journaux
Traductions

   
 
Notre équipe
Rédaction et conception générales : Luc Gauvreau
Collaborateurs : Pierre Cantin, André Berger, Marcel Olscamp avec le soutien et les encouragements de Marie et de Martine Ferron, et l'aide financière du groupe de recherche "Éditer Ferron" et de la Fondation du Prêt d'honneur de la Société Saint-Jean-Baptsite
Conception et réalisation du site Internet par Vortex Solution