Détails bibliographiques


L'amélanchier
Rééditions

L'amélanchier L'amélanchier L'amélanchier L'amélanchier L'amélanchier L'amélanchier
L'amélanchier, Éditions du Jour, 1970, 163 p.
(Lire un extrait de l'oeuvre)


Présentation
Un beau conte, celui de Tinamer, fille de Léon de Portanqueu, esquire et médecin, qui a partage le monde en deux. Y habitent, à l'ombre de l'amélanchier, Bélial, Etna, Thibeau, Jaunée, Bouboule, Monsieur Northrop et sa boussole, Messire Hubert Robson et Mary Mahon, Maître Petroni et Jean-Louis Maurice, interné au Mont-Thabor.

L'amélanchier nous plonge dans le monde merveilleux et fascinant de l'enfance, à Ici recherche de l'identité: «Un pays, c'est plus qu'un pays et beaucoup moins, c'est le secret de la première enfance... »

«Devant cette œuvre, je me sens envoûté comme devant quelque objet, disons, sacré... Qu'est-ce qu'un chef-d'oeuvre? La question est oiseuse. En tout cas, c'en était un, à mon idée première et qui n'a pas changé.»

Pierre Vadeboncoeur

«Les années ont passé, L'amélanchier surprend encore... Jacques Perron ne bâcle rien, Ici finesse de l'écriture et la précision du mouvement stylistique en témoignent éIoquemment.»

Réginald Martel

«Jacques Perron a écrit ici des pages inoubliables qui compteront parmi les meilleures qu'il aura publiées. L’amélanchier est un livre qu'il faut lire dans le privé.»

Victor-Lévy Beaulieu

(Présentation de la réédition dans la collection «Typo»)
Jugements critiques




Présentation
Nouveautés
Contes
Romans et récits
Théâtre
Historiettes et essais
Correspondances
Lettres aux journaux
Traductions

   
 
Notre équipe
Rédaction et conception générales : Luc Gauvreau
Collaborateurs : Pierre Cantin, André Berger, Marcel Olscamp avec le soutien et les encouragements de Marie et de Martine Ferron, et l'aide financière du groupe de recherche "Éditer Ferron" et de la Fondation du Prêt d'honneur de la Société Saint-Jean-Baptsite
Conception et réalisation du site Internet par Vortex Solution